• Camille

Mon pacte avec le désert, ce grand sage

Mis à jour : 16 sept. 2018

Je ne suis qu’une humble représentante du désert. Et dans cette mission, je me promets d’adopter une ligne de conduite qui lui rende hommage.




Je m’efforcerai donc d’incarner que le strict éclat de ses enseignements : être essentielle.

"Surtout Camille : tu ne gaspilleras pas de mots de trop, d’images inutiles, de textes superflus."

De toute façon, nous n’avons pas le temps à ça dans notre monde, n’est-ce pas ?

Je sais que tu sais.

Nous sommes tous assez bien assommés de fleuves d’informations, emberlificotés de critères et d’influences. Toutes ces couches nous détournent déjà bien assez de cet essentiel qui siège au cœur de nous-même. Alors je m’appliquerai à communiquer juste et simple.

Ainsi je l’épargne (lui le Désert), je m’épargne et je t’épargne : du trop.


Et puis c’est pas mon genre de le déshabiller.

Ce serait le salir et le tromper.


Ce n’est pas non plus mon genre de le maquiller.

Il se suffit à lui-même. Sa beauté demeure. Il réside. Il est.


Il nous montre exactement comment être et se sentir être :

unique, intègre, essentiel, libre.


Il est aussi fragile et vulnérable : c’est ce qui le rend si pur et précieux.

Ne peuvent le traverser que les nomades. Ceux qui bougent, qui passent en pointillés, ceux qui empruntent et traversent. Ceux qui vivent avec lui et non pas en lui. Ceux qui ne pillent pas mais cueillent. Ceux qui n’exploitent pas mais reçoivent, partagent et remercient chaque jour


Il n’a besoin de personne et se suffit à lui-même. Il n’a même pas besoin d’être découvert, ah ! Force silencieuse, il nous montre que notre nature est puissante et que l’Homme ne peut la défier. C’est peut-être cette ferme intégrité naturelle qui peut donner le vertige à certain(e)s. Je pense à ceux ou celles qui parmi nous ressentent comme de la timidité de le rencontrer...




Il a son caractère, c’est vrai, et nous apprend l’acceptation de ce qui est. Il ne prévient pas de ses tempêtes. Il nous taquine avec toute sa poussière d’or de vieux sage. C’est son côté vivant, libre et spontané. Il nous montre que, malgré les apparences silencieuses, l’immobilisme n’existe pas car la vie est toujours là. Il nous apprend que rien n’est à jamais figé, que le terme "immobile" n’a pas de sens car tout vibre et chuchote inexorablement.


Il nous ré-apprend à écouter le silence.

Car dans le silence il se passe plein de choses. Il y a tout un pan de la vie qui opère dans le silence. Dans mon parcours de musicienne, j'ai appris la place fondamentale du silence dans un jeu musical, sur une partition, dans mon interprétation. Sans le silence la musique ne peut être fécondée. Cette respiration, ce blanc, cet espace où tout est possible, ce mystère, cette phrase qui se termine, cette page qui se tourne, ce vide, cette insondable pause érotique entre les notes.


Ce généreux silence, aussi contradictoire que ça puisse vous paraître, a cette étrange capacité de nous offrir l’espace d’entendre notre musique intérieure, d'assister à son éclosion.


Et puis il nous montre que ce que nous avons de plus précieux doit demeurer caché de la lumière. Il prend soin de bien garder, confinée sous son épaisse croûte terrestre, là où l’obscurité est la plus totale, à l’écart de toute poussière, à l'abri de toute sécheresse, la source de vie.

Oui, ses entrailles sont nappées d’eau.


Ainsi, il n’offre ses secrets qu’à celui ou celle qui ose l’approcherà pas de nomades, au rythme de ses fidèles et persévérants dromadaires.


Il est un temple, un ventre, une légende sacrée.




Je vous propose avec MaMéharée, d’embarquer à bord... ...d’une traversée poétique, d'une expérience sensorielle, gracieuse, mythique et extra-ordinaire dans ce grand large.


Vous serez toujours le bienvenue dans sa traversée que je vous propose de faciliter. Je me tiens à une porte et je ferai en sorte que vous vous rencontriez de la façon la plus juste.


Camille



#témoignage #partage #expérience #desert #sahara #SudMaroc #mameharee #méharée #voyage #circuit #caravane #transsaharien #randonneechameliere #caravanedesert #retraite #épopée #initiatique #trekdesert #bivouacdesert #beautédesert


Photo & film copyright : Camille Provent

185 vues
Contact

camille.provent@gmail.com

+33 6 98 01 89 38

Suivre le fil de MaMéharée
  • Grey Facebook Icon

© 2018 Romense Design - Mentions légales
Photographies : Stéphane Esneau, Florent Lemer, Philippe Frey, Camille Provent